Il fait frais à Châteauneuf du Pape. Nous sommes en plein mois de juillet et les éléments, le vent et le ciel voilé ajoutent une note théâtrale et cérémonieuse, à cette journée particulière. Notre voiture s’engage sur les chemins du Nord de l’appellation. Nous roulons lentement au milieu des vignes, pour atteindre cette terre de sable qui donne naissance à un des plus grands vins du Rhône.

Alors que nous commençons à nous demander si nous faisons fausse route, au cœur d’un buis, entre les feuilles, nous distinguons une petite pancarte, « Caves du Château Rayas ».

direction-rayas

Quelques mots qui suffisent à remplir nos cœurs de joie et d’excitation. Vivre pour quelques instants l’atmosphère unique d’un lieu, d’un terroir, où naît ce nectar Castelpapal délicat et subtil. Tenter de comprendre ou plutôt respecter sans déchiffrer, puisque la grandeur naît souvent sans donner d’explication. Oublier le rationnel, laisser l’intuitif, la sensation, la magie opérer sans avoir la recette.

 

Le maître des lieux, Emmanuel Reynaud, nous accueille avec une sérénité et une bienveillante simplicité. Il aime ce lieu, cette nature brute, cette fraîcheur forestière qui enfante l’exception, et nous invite donc à parcourir son vignoble pour pénétrer réellement dans l’univers de Rayas. Un monde frais et digne, fait de bois et de clairières, de pins, d’oliviers et de senteurs végétales.

thumb_img_0195_1024

La fraicheur d’un sable fin et la beauté de vieux ceps souverains, pour que le Grenache s’exprime différemment. Ici la vigne et la nature brute semblent ne faire qu’un, se comprendre et se compléter. Chaque nouvelle parcelle est une communion, un nouveau dialogue avec les bois et la terre. Rayas c’est un don de la nature, un beau cadeau, comme si le ciel, le sol, le vent, s’étaient unis pour créer la symbiose.

 

Emmanuel Reynaud a un respect et une admiration pour cette distinction naturelle. Il ne cherche pas lui non plus à tout comprendre, uniquement à accompagner, à entretenir ce merveilleux mystère. Les piliers de Rayas ? Un terroir frais, un sol fin et léger, une exposition au Nord, des vieilles vignes et le Grenache bien sûr.

thumb_img_0210_1024

Enfin des vieilles vignes, notre hôte rectifie « de très vieilles vignes mais aussi de jeunes ceps plus fougueux, comme une belle réunion de famille avec différentes générations ».

Rayas est un vin plein, dans lequel on ressent cette fougue et cette sagesse. Il y a une noblesse, un charme floral et aérien. « La photo est la même chaque année mais avec différentes couleurs », résume avec ses mots Emmanuel Reynaud. Il y a effectivement un fil directeur, avec de délicates nuances.

thumb_img_0212_1024

La dégustation au chai prolonge la sensation de miracle inexpliqué, ajoute à l’énigme et à la beauté d’une harmonie sans artifices. La vieille cave sombre recouverte de penicillium appelle à beaucoup de retenue, de pudeur et de révérence. Les vieux tonneaux sont autant de pièces de musée. Oublier les leçons d’œnologie moderne, nous sommes ici dans un culte de la tradition et de la simplicité. Le vin doit se reposer longuement, sans aucun maquillage, aucune patine.

thumb_img_0226_1024

Les trois composantes de Rayas, le levant, le cœur et le couchant, seront élevées séparément, de la même manière, sans passe droits ou variantes. « Ici on donne le même amour à tous nos enfants, il n’y a pas de privilège, seule la nature fait la différence ».  Le cœur du vignoble dégusté en premier, est un jus floral, fin et long. Un hymne à la délicatesse, dans un monde solaire et sudiste. Les parcelles le plus à l’ouest sont plus en volume. Le vin est plus charnu, tout en restant étiré. Le levant donne quant à lui naissance à un vin serré, tannique, austère et droit. Trois expressions qui ne feront qu’une, pour que la délicatesse et la puissance conjuguent leur force, que le mystère soit beau.

 

Quand les sens et le palais vivent un moment à part, il ne faut pas chercher à tout comprendre. Conserver ce sentiment d’éternité, se délecter de cette longue finale aux accents d’épices douces et de framboise, laisser l’inconnu, le mystérieux vous donner une belle leçon de plaisir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The weather is cool at Châteauneuf du Pape. We are in the middle of July and the natural elements, the wind and the veiled sky add a theatrical and ceremonial note to this particular day. We are driving through the dirt tracks of the North of the Appellation, slowly, surrounded by vines, to reach this sandy land giving birth to one of the greatest wine of the Rhone Valley and one of the subtlest Grenache expressions in the world.

While we are beginning to think that we are lost, we catch sight of a sign in the middle of a bush, between the leaves, which reads« Caves du Château Rayas ».

thumb_img_0233_1024

Only a few words, but enough to fill our hearts with joy and excitement. We are about to discover the unique atmosphere of this place, this terroir, where one of the most elegant and delicate Castelpapal nectars was born. We are so eager to understand, or rather, to display our respect without necessarily being able to decode, because greatness often arises without giving explanations. When you visit Rayas, you have to forget all things rational and let intuition take over, let the magic happen, without knowing the recipe.

 

The master of the place, Emmanuel Reynaud, welcomes us with relaxed and warm simplicity. He likes his land, this raw nature, the cool shade of the forest giving birth to the exception, and invites us to wander along his vineyard, to penetrate the universe of Rayas. A green and fresh world, made of wood, of clearings, of pines, olive trees and vegetal scents.

thumb_img_0206_1024

The freshness of a fine sand and the beauty of majestic old vines, for a different reading of Grenache. Here, the vine and immaculate nature seem to be one, to have reached perfect understanding, to live in harmony and peace. Each new parcel is like a communion, with the vines initiating a new dialogue with woods and the earth. Rayas is a gift of nature, a beautiful present, as if the soil, the wind and the sky had decided to unite and to produce the perfect symbiosis.

 

Emmanuel Reynaud has obvious respect and admiration for this natural distinction. He does not try to understand everything, but rather to accompany, to maintain this balance and to guide this delightful mystery.

thumb_img_0209_1024

What are the pillars of Rayas? A fresh terroir, a fine and light soil, a Northern exposure, old vines and Grenache of course. Old vines, well, our host corrects us: « very old vines but along with younger and vigorous ones, like a nice family gathering, with the various generations ».

Rayas is a deep wine, in which you can feel energy and wisdom. There are nobility, dignity and a floral, delicate charm. « The picture is the same every year but the colours change ». The words of Emmanuel Reynaud are simple but sound like a perfect summary. There is a guideline, but with subtle shades, fine differences.

thumb_img_0188_1024

The tasting in the chai confirms the unexplained miracle, adds to the riddle and to the beauty of a harmony without pretence. The old and dark cellar covered with Penicillium calls for restraint, reserve and deference. The ancient casks are museum pieces. Here you can forget modern oenology lessons. Here, you are to worship  tradition and simplicity. The wine must rest, for long, without any cosmetics, any makeup.

thumb_img_0222_1024

The three components of Rayas – i.e the three different parts of the vineyard – the Levant, the heart and the Couchant will be raised separately, but exactly in the same way. « We give the same amount of love to all of our children. There is no privilege. The differences only come from nature ». The heart of the vineyard tasted first is very fine juice, floral, pure and long. An ode to delicacy, in a sunny, warm and Southern world. The sensation of volume is more pronounced with the Western parcels. The wine is fleshier, though still taut. Last, the Levant gives birth to a tight, tannic, almost austere wine. Three expressions that will soon be one to ensure that delicacy and power will combine and produce this magnificent mystery.

thumb_img_0229_1024

When the senses and the palate are being granted such a unique moment, no need to understand. Let’s retain this feeling of eternity, let’s relish this long spicy and raspberry finish. Yes, for once, we can let the unknown, the mystery teach us pleasure.